Archives de catégorie : Cinéma

L’Asie au Festival de Cannes 2016

C’est reparti pour le Festival de Cannes qui cette année se tient du 11 au 22 mai. Plus de 1869 longs-métrages ont été visionnés, 49 retenus, issus de 28 pays différents. L’Asie est plutôt bien représentée avec des films coréens, japonais, philippins, iraniens, singapouriens, cambodgiens et même russes. En revanche l’absence de la Chine est à remarquer. À noter que cette année Naomi Kawase, qui présentait An au Festival l’an passé, est à la tête du Jury de la Cinéfondation et des Courts métrages. Continuer la lecture de L’Asie au Festival de Cannes 2016

5ème édition du Festival du Cinéma Chinois en France

Le festival du cinéma chinois est à nouveau sur les routes de France. Du 11 mai au 30 juin 2015, une dizaine de films chinois, inédits en France, sont projetés à Paris, Strasbourg, Lyon, Cannes, Marseille, Biarritz ainsi qu’à La Réunion. Une extension est prévue pour cet automne, notamment à Brest. Les invités d’honneur de cette année sont Dany Boon et l’actrice chinoise Xu Jinglei (qui a même eu droit à son petit reportage dans Télématin sur France 2).

L’intérêt de ce festival est, comme mentionné plus haut, de présenter des films chinois à la fois récents (ils datent tous de 2014/2015) et inédits en France Continuer la lecture de 5ème édition du Festival du Cinéma Chinois en France

L’Asie bien représentée au Festival de Cannes 2015

Cette année, force est de constater que l’Asie est plutôt bien représentée au Festival de Cannes ! Ainsi parmi les films asiatiques présentés on trouve des films japonais, chinois, taïwanais, indiens, thaïlandais, philippin et iranien. Tour d’horizon ! 

En compétition

La sélection rassemble en général un vingtaine de longs-métrages, c’est la section la plus réputée et la plus médiatisée, composée de cinéastes expérimentés. Continuer la lecture de L’Asie bien représentée au Festival de Cannes 2015

Wang Bing: une plongée dans À la folie

Wang Bing est connu pour son cinéma-documentaire indépendant et engagé. Il commence en 2003 avec A l’ouest des rails, documentaire-fleuve de 9 heures (découpé en trois parties) filmé entre 1999 et 2001 avec une caméra DV et racontant le quotidien des ouvriers d’un quartier de Shenyang qui, suite à une réforme municipale, va être détruit. Sa première oeuvre de fiction, Le Fossé, sort en 2012 et raconte la vie dans un camp de travail chinois en plein désert de Gobi en 1960. Son dernier documentaire, A La Folie (‘Til Madness Do Us Part en anglais) est sorti sur les écrans français le 11 mars 2015. Il dure 3h47 et raconte la vie dans un hôpital psychiatrique du sud-ouest de la Chine, dans la province du Yunnan, entre janvier et avril 2013. Continuer la lecture de Wang Bing: une plongée dans À la folie

Jean-Jacques Annaud pour Le dernier loup: la Chine a changé

Les coproductions franco-chinoises se suivent et ne se ressemblent pas. Après Le Promeneur d’oiseau en 2014, les 108 rois-démons fin janvier de cette année, c’est au tour du film Le Dernier loup de Jean-Jacques Annaud sortir sur les écrans français le 25 février.

Le dernier loup est la plus grosse coproduction franco-chinoise à ce jour. Le film, dont le budget dépasse les 35 millions d’euros, a été financé à 80% par la Chine et par China Film. « Jean-Jacques Annaud » et «  Chine » n’étaient pourtant pas deux noms que j’aurais associés dans la même phrase il y a quelques années encore. Après le film Sept ans au Tibet en 1997, la Chine se disait offensée et Jean-Jacques Annaud ainsi que Brad Pitt étaient persona non grata dans l’Empire du milieu. Continuer la lecture de Jean-Jacques Annaud pour Le dernier loup: la Chine a changé

21ème Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul

J’ai voulu voir Vesoul et j’ai vu Vesoul

Vesoul héberge chaque année le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, le plus grand et le plus ancien festival de cinéma asiatique en Europe. Cette 21ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie a attiré plus de 30.000 spectateurs et 90 films y ont été projetés. Une sorte de paradis pour tout fan de cinéma asiatique. 2 jours et 9 films plus tard, je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir pu rester plus longtemps pour assister à plus de projections. Continuer la lecture de 21ème Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul

The Interview: quand James Franco tente d’assassiner Kim Jong-un

Impossible de passer à côté des réactions suscitées par le film The Interview ces derniers temps. Le film d’Evan Goldberg met en scène un animateur de télévision (James Franco) et son producteur (Seth Rogen) découvrant que Kim Jong-un (Randall Park) est un grand fan de leur émission. Ils décident alors de décrocher une interview avec lui et la CIA les charge d’une mission: tuer Kim Jong-un.  Continuer la lecture de The Interview: quand James Franco tente d’assassiner Kim Jong-un

Zhang Yimou, les Oscars et Le Promeneur d’oiseau

La Chine l’a annoncé, c’est la coproduction franco-chinoise Le Promeneur d’oiseau de Philippe Muyl qui représentera la Chine aux Oscars le 22 février 2015 dans la catégorie « meilleur film en langue étrangère ». Et soyons honnête, ce choix a surpris tout le monde, Philippe Muyl y compris.

Le Promeneur d’oiseau

Nous sommes le 08 mars 2014, je marche le long de la plage de Deauville et me dirige vers le C.I.D où sera projeté Le Promeneur d’oiseau en avant-première lors du Festival du Film Asiatique. La sortie en France est prévue pour début mai 2014. Steve René et Ning Ning, producteurs du film, sont là, aux côtés de Philippe Muyl, le réalisateur. Il nous explique qu’il a eu l’idée de cette coproduction suite au succès de son film de 2002 Le Papillon en Chine. Continuer la lecture de Zhang Yimou, les Oscars et Le Promeneur d’oiseau

Retour sur The Lady, vu de l’intérieur

Aujourd’hui je voudrais revenir sur un film dont je suis un peu passé à côté lors de sa sortie en salle en 2011 : The Lady, de Luc Besson. Non pas que je ne l’ai pas vu, mais plutôt qu’il me manquait quelques clés pour comprendre le film. Il faut être allé en Birmanie pour vraiment comprendre la ferveur autour d’Aung San Suu Kyi. Son portrait est accroché aux murs, au côté de celui de son père – le général Aung San – dans nombre de foyers birmans. J’ai revu le film ici, en Birmanie, après presque six mois sur place, et je l’ai mieux apprécié, ou peut-être tout simplement mieux compris. Continuer la lecture de Retour sur The Lady, vu de l’intérieur

À la découverte des cinémas de Rangoon

Les cinémas de Rangoon sont à l’image des autres bâtiments de la ville : on trouve aussi bien des multiplexes fraîchement sortis de terre que d’anciens bâtiments de l’époque britannique. Malheureusement, il est souvent moins cher de raser pour reconstruire et nombre de ces anciennes bâtisses pourtant pleines de charmes sont laissées à l’abandon ou vouées à être détruites au profit de tours bétonnées sans âmes et sans histoires. Le magazine de cinéma Bande à Part a publié ce mois mes photos des cinémas de Rangoon. L’occasion de revenir un peu sur les cinémas de Rangoon et le cinéma en Birmanie. Continuer la lecture de À la découverte des cinémas de Rangoon