Le lac Inle affiché à travers le monde grâce à Apple

La campagne d’Apple « Photographié avec l’iPhone 6 » se propage partout dans le monde : des photos de paysages ou monuments sont placardées aux quatre coins du globe, la mention « Photographié avec l’iPhone 6 » (ou « Shot on iPhone 6 » en anglais) placée juste à côté, en légende de l’image. Comme dans un jeu, certains s’amusent à débusquer les panneaux dans les grandes villes. Particularité des affiches: le produit n’y est pas représenté, uniquement ce qu’il sait faire. L’ensemble des clichés peut être vu dans la galerie d’Apple. On y aperçoit des photographies de la Tour Eiffel, de la Californie ou encore de Dubai. Et surprise, parmi ces clichés, une qui fait la fierté des birmans : une photo des pêcheurs du Lac Inle, dans l’Etat Shan. 

Francis-O-MyanmarLa photo de Francis O., « photographié avec l’iPhone 6 »

Le site d’Apple fait apparaître en légende de cette photo: « Trouver de la fantaisie là où on ne l’attendait pas peut rendre une photo plus attrayante, comme ici avec ce ballet de filets, de bateaux et de pêcheurs ». La photo représente en fait des pêcheurs issus de la tribu Intha (les « fils du lac ») qui vivent dans des villages lacustres sur le lac Inle et ont développé une technique de pêche un peu particulière et unique au monde: ils rament debout – afin d’avoir une vue sur l’horizon, au-dessus des plantes – avec une jambe enroulée autour de leur pagaie, technique leur permettant d’avoir les mains libres pour la pêche.

Après quelques recherches sur le forum du site Mingalapar, site d’information sur la Birmanie, on trouve plusieurs messages d’utilisateurs partageant leurs photos prises aux quatre coins du monde de l’affiche d’Apple avec la photo du Lac Inle. Ainsi, on la retrouve à Paris, Singapour, Tokyo ou encore en Californie. 

Affiche à Paris, postée sur le forum de Mingalapar par « William5 »

Il faut dire qu’il n’est pas difficile de faire de belles photos au Lac Inle, tellement le lieu est magique (en témoigne cette photo ci-dessous prise avec mon… iPhone 4!). La beauté de l’endroit est réellement à couper le souffle, surtout en octobre, en fin de saison des pluies, avant l’afflux des touristes. On s’y déplace en pirogue à moteur, naviguant au milieu des maisons sur pilotis et des jardins flottants. Etonnants jardins où au milieu du lac sont cultivés divers légumes, et surtout des tomates. Ces jardins montent et descendent avec le niveau de l’eau – la profondeur passe de 2,10 mètres en saison sèche à plus de 4 mètres durant la saison des pluies.

Depuis l’ouverture du pays, le Lac Inle est devenu le passage obligatoire – avec Bagan – de tout séjour en Birmanie. Alors que le pays accueillait 1 million de touristes en 2012, il en a accueilli 2 millions en 2013 et 3 millions en 2015. D’ici 2020 ce seront plus de 7 millions de visiteurs par an qui arriveront au Myanmar. Certains pêcheurs du lac ont laissé un peu leur activité de côté, trouvant plus rentable de poser pour les appareils photos des touristes, en échange d’un peu de tea money… Mais ce développement, ce boom même, du tourisme dans la région est une menace pour le lac en lui-même également. Le lac est de plus en plus pollué à cause des vieux moteurs utilisés sur les pirogues et de plus en plus de complexes hôteliers de luxe sont construits au bord du lac. A cause de tout cela, une étude a affirmé que le lac a perdu de sa superficie : 69 kmen 1935 contre 47 kmen 2000. Mais il ne fait aucun doute que le tourisme va continuer de plus belle en Birmanie, surtout que cette campagne de publicité d’Apple est également un bon coup de pub potentiel pour le pays.

Pecheurs-Inle-birmaniePhoto prise par mes soins en octobre 2014 avec un… iPhone 4!

3 réflexions au sujet de « Le lac Inle affiché à travers le monde grâce à Apple »

Laisser un commentaire